Depuis plus de 4 siècles, Amsterdam est connue pour ses diamants. Avec Anvers, c’est l’autre capitale européenne du diamant et une destination incontournable pour les amoureux de pierres précieuses.

Lors d’une virée à Amsterdam, vous aurez le temps d’inclure dans votre planning quelques visites pour découvrir les fabriques de diamants et tout savoir sur ce joli caillou ! De quoi donner un éclat supplémentaire à votre séjour.

Avant toute chose, si vous souhaitez savoir pourquoi le diamant est arrivé à Amsterdam, lisez cet extrait : « L’Industrie du Diamant à Amsterdam » – Les Annales de Géographie d’Albert Demangeon. Vous comprendrez comment la capitale hollandaise est devenue l’une des plus importantes villes de commerce du diamant. Une fois sur place, voici un trio de visites pour découvrir les étapes de façonnage de la pierre ainsi que de jolies pièces à admirer… ou à rapporter !

Le musée du diamant

Ouvert en 2007 et implanté dans une bâtisse historique, le musée du diamant est un incontournable pour tout savoir sur cette gemme. Il fut créé à l’initiative de la maison Coster Diamonds dont je vous parle juste après.

diamants chez Coster - Amsterdam - blog bar à Voyages

Diamants en attente de polissage

Le coût de la visite est inclus si vous possédez la carte I Amsterdam. Le musée est petit et se visite rapidement. En fait, il s’agit plus d’une salle d’exposition que d’un véritable musée. Mais il propose un parcours intéressant avec la découverte de la pierre à l’état brut et les différents procédés pour l’embellir. On y apprend également à différencier un vrai et un faux diamant.

Raquette en diamants chez Coster - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Cette raquette de tennis a été conçue pour les triples vainqueurs du tournoi d’Anvers avec 1 700 diamants

Au sein du musée on trouve des pièces uniques ou des oeuvres d’art en diamants. La visite s’achève par une importante collection de diadèmes royaux et de couronnes magnifiques.

>> Plus d’infos sur le musée ici.

La maison Coster Diamonds

Coster Diamonds est l’une des plus anciennes maisons de diamantaires et fut fondée en 1840. Elle est idéalement située entre les musées Rijksmuseum et Van Gogh.

bâtiment Coster Diamonds - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Coster Diamonds possède l’une des plus grandes collections de pierres de plus de 1 carat d’Amsterdam

La maison Coster est réputée pour le polissage de pierres célèbres comme le Koh-I-Noor, un diamant bleu et blanc qui fait partie des joyaux de la Couronne d’Angleterre. Le diamant vert de Dresde de 40,70 carats, en forme de poire, a lui aussi été taillé chez Coster.

Coster Diamonds - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Coster Diamonds accueille chaque année plus de 340 000 visiteurs

L’accès à l’usine est gratuit et la visite se fait avec un guide, dans la langue de votre choix. Lors de ma venue j’ai eu la chance qu’il n’y ait aucun autre visiteur, la guide a donc passé beaucoup de temps à tout expliquer et j’ai pu longuement observer les artisans tailler et polir les diamants.

polissage chez Coster - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Il est essentiel que chacune des facettes soit parfaitement taillée afin d’offrir un maximum d’éclat

sertissage chez Coster Diamonds - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Le sertissage est une technique de fixation des diamants sur un bijou

polissage des bijoux chez Coster - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Dernière étape avant la commercialisation des bijoux

J’ai trouvé l’ambiance très familiale avec un personnel adorable. Le fait de pouvoir observer soi-même les diamants rend la visite encore plus sympa. Cela m’a rappelé mon voyage au Sri Lanka et la visite du joaillier Sifani où j’avais eu tout un cours sur les pierres précieuses que j’avais pu manipuler et observer de très près.

Claire chez Coster Diamonds - Amsterdam - blog Bar à Voyages

L’utilisation de la loupe permet de bien voir les différentes facettes et la clarté du diamant et j’ai été ravie de pouvoir les observer de très près !

Après avoir observé l’atelier, on arrive dans la boutique. Les pièces présentées à la vente vont de 150 à 100 000 euros. De quoi vous faire plaisir ou simplement rêver !

>> Plus d’infos sur la maison Coster Diamonds ici.

La maison Gassan

La maison Gassan est installée dans une ancienne bâtisse immense, située sur l’île Uilenburg. On se croirait presque dans un décor de film.

Bâtiment Gassan - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Bienvenue chez Gassan !

Cette fabrique autrefois artisanale, fonctionnait à la vapeur. Elle fut créée en 1945 par Samuel Gassan, un homme d’affaires spécialisé dans le commerce de diamants bruts ou taillés. Aujourd’hui, la maison Gassan est mondialement réputée pour son diamant à 121 facettes.

Coupe 121 de Gassan - Amsterdam - blog bar à Voyages

Proportions et symétrie parfaites permettent à la lumière de donner son éclat au diamant

La visite d’un peu moins d’une heure est également gratuite mais m’a parue plus impersonnelle que chez Coster.

Ici, on est reçu en mini groupe et la démonstratrice nous explique en anglais le polissage des pierres.

Elle nous installe ensuite dans une petite pièce. Au fur et à mesure, elle fait monter par tube pneumatique des petites enveloppes contenant différentes sortes de diamants. Elle nous explique pour chacun les 4 « C » (coupe, couleur, carat, clarté).

Le guide des 4 C chez Coster - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Ces 4 éléments sont indissociables pour déterminer la valeur d’un diamant

Elle nous les montre également montés sur des anneaux et nous donne les prix (60 000 euros pour les plus gros !), mais ici, pas question de toucher à quoi que ce soit.

explications des 4 C chez Gassan - Amsterdam - blog Bar à Voyages

La démonstratrice classe les diamants qu’elle nous montre sur une feuille de papier en y griffonnant les 4 C

En fin de parcours, on passe par l’immense boutique présentant de nombreuses marques et des pièces de joailliers connus. L’établissement comporte aussi un espace dédié à une importante collection de montres Rolex.

>> Plus d’infos sur la maison Gassan ici.

Pour conclure, sachez que le coût des diamants n’est pas forcément moins important à Amsterdam qu’ailleurs. Cependant les pierres sont de bonne qualité. Si vous souhaitez en acheter et n’avez pas trouvé votre bonheur chez Coster ou Gassan, il existe de nombreuses autres petites boutiques. Découvrez une sélection de boutiques ici.

Et n’oubliez pas messieurs, un petit brillant fera toujours plaisir à votre amoureuse.

« Diamonds are a girl’s best friend » – Marilyn Monroe

Diamond a girl's best friend - Amsterdam - blog Bar à Voyages

Pour en savoir plus sur Amsterdam, lisez aussi :

Crédit photo à la une ©Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.