Si l’on dit des Bordelais qu’ils sont parfois hautains, c’est peut-être tout simplement parce que Bordeaux se visite aussi d’en haut. Pour voir la ville sous un autre angle, voici 12 spots pour observer la ville en prenant de la hauteur. Découvrez Bordeaux en version panoramique !

Vue panoramique en buvant un verre ou en grignotant

Bar Night Beach du Grand Hôtel

Située au 7e étage de cette bâtisse datant de 1789, la terrasse était à l’origine réservée à la clientèle du spa du Grand Hôtel. Il aurait été dommage de ne pas pouvoir profiter de ce lieu merveilleux, offrant une vue imprenable.

Depuis 3 ans, ce roof top bar baptisé Night Beach, ouvre ses portes à tous en soirée. En période estivale, la Night Beach est accessible 7 jours/7 de 19h à 1h. Seule la météo conditionne son ouverture. Avec une capacité d’accueil de 100 personnes, je vous recommande de réserver.

Montage photo du bar Night Beach à Bordeaux
De délicieux cocktails à savourer à la Night Beach

La Night Beach offre un bol d’air et une parenthèse dépaysante au cœur de Bordeaux. Cadre luxueux, atmosphère chic mais décontractée pour cette terrasse végétalisée avec de jolis dipladénias et des pins parasols. Et quand il fait chaud, la petite brise est un vrai régal.

Yvonnick Castel, responsable du bar, vous concoctera avec son équipe l’une de ses créations originales et délicieuses. Vous aurez le choix parmi une quarantaine de cocktails dont certains primés aux concours nationaux. Vous pourrez aussi grignoter quelques tapas sophistiquées et snacks gastronomiques.

Vue sur le Grand Théâtre depuis la terrasse du Night Beach
La plus belle vue sur le Grand Théâtre

De là-haut, vous êtes aux premières loges en surplombant la place de la Comédie et le magnifique Grand Théâtre. Cette vue panoramique se prolonge par les allées de Tourny et les colonnes des Quinconces à gauche ; la tour Pey Berland, la Cathédrale St André et la basilique St Michel à droite.

Anecdote : pour les filles, la Night Beach réserve une soirée girly tous les premiers mardis du mois (de mai à août). Au programme : manucure, cocktail et pia-pia entre copines.

Restaurant le 7 à la Cité du Vin

Dernier en date à Bordeaux, le 7 est le restaurant panoramique installé à la Cité du Vin. Il est ouvert tous les jours de la semaine, en continu de 9h30 à 23h. Il est donc possible de prendre un petit déjeuner avec vue ou d’admirer le coucher du soleil.

Restaurant le 7 à Bordeaux
Pour avoir une chance d’être placé en terrasse, mieux vaut arriver tôt

Cet établissement raffiné dispose de quelques places sur sa terrasse circulaire offrant un spectacle atypique. Selon l’endroit où vous serez assis, la vue sera différente : le Port de la Lune, la Garonne, le pont Chaban Delmas, le quartier de Bacalan… Au 7e étage de ce bâtiment à l’architecture étonnante, vous vous demanderez parfois où vous êtes !

Bordeaux en version panoramique depuis le restaurant le 7
Depuis le 7 on se demande parfois dans quelle ville on est

Si vous souhaitez profiter de Bordeaux en version panoramique sans vous restaurer, vous pouvez effectuer le parcours de visite de la Cité du Vin. Il donne accès au belvédère du dernier étage de la Cité pour déguster un verre de votre choix et profiter de la vue magnifique.

Cocktails et Bordeaux en version panoramique depuis le Restaurant 7
On ne sert pas que du vin au 7, il y a aussi de très bons cocktails !

Anecdote : le restaurant 7 offre pas moins de 500 vins provenant de 50 pays différents. 32 sont proposés au verre. De quoi faire voyager vos papilles en profitant d’une vue invitant à l’évasion.

Un paquebot de croisière sur la Garonne vu de la Cité du Vin
La démesure des paquebots de croisière sur la Garonne

Roof top bar de l’hôtel Mama Shelter

Même si l’accueil téléphonique m’a un peu déçue la dernière fois, la terrasse de l’hôtel Mama Shelter tient toutes ses promesses. Un des meilleurs spots pour découvrir Bordeaux en version panoramique. Elle se situe au 6e étage de cet établissement branché, « dizaaïïïné » par Philippe Starck. Ce roof top bar offre une ambiance bobo-cool dans un cadre décontracté : mobilier coloré, guirlande de bouées gonflables… Il est même possible de jouer au baby foot !

Montage photo du Mama Shelter à Bordeaux
Jolie vue, gourmandises et déco décalée… C’est au Mama Shelter

La clientèle est éclectique mais smart et plus populaire que dans les deux établissements cités précédemment.

L’avantage de la terrasse du « Mama » est qu’elle est semi-couverte et protégée du vent par de grandes vitres. Elle offre une très belle vue sur les toits de tuiles canal orangées de Bordeaux. On peut aussi observer la tour Pey Berland et la cathédrale St André toutes proches.

La terrasse abritée du Mama Shelter pour observer Bordeaux en version panoramique
La terrasse abritée du Mama

Le déjeuner y est servi jusqu’à 15h et il est possible de dîner jusqu’à minuit. Il est cependant préférable de réserver. Sinon, vous pourrez toujours vous rabattre sur de la finger food à partager.

Anecdote : le nom de l’établissement est inspiré de la chanson des Rolling Stones combiné à un positionnement très « mère poule ». Ceci explique le logo et les petites touches graphiques décoratives représentant des œufs ou des gallinacés.

Bordeaux en version panoramique depuis les monuments historiques

Église Saint Siméon de Bouliac

Cette jolie petite église romane du XIIe se situe sur les hauteurs du charmant village de Bouliac, sur la rive droite. C’est d’ici que vous pourrez voir Bordeaux sous un angle différent.

Bordeaux en version panoramique depuis l'église St Simeon à Bouliac
Bordeaux en panoramique depuis l’église St Simeon

Depuis le petit square qui entoure l’église, observez un superbe panorama sur la Garonne, Bègles et les quartiers sud de Bordeaux (Capucins, gare, Saint Michel…). On surnomme d’ailleurs cet endroit « le balcon ». En plus, vous pourrez contempler la vue au calme, assis sur un banc.

Anecdote : l’église a été construite sur un emplacement où avait lieu des miracles. À bon entendeur…

Porte Cailhau

Avec son double rôle défensif et d’arc de triomphe, la porte Cailhau culmine à 35 mètres et date du XVe. Autrefois, elle s’inscrivait dans les remparts de la ville. On peut d’ailleurs encore apercevoir les traces de ceux-ci de part et d’autre de la porte. Elle défendait le palais, aujourd’hui disparu, bâti sur la place portant l’actuel nom de place du Palais.

Montage photo de la Porte Cailhau à Bordeaux
La Porte Cailhau commémore la Victoire de Charles VIII à Fornoue

Quelque 80 marches doivent être gravies pour rejoindre le sommet de la porte Cailhau. À noter au passage, la beauté de la salle principale et de la charpente sous les combles. Depuis le 4e étage, vous observerez le Pont de Pierre et la rive droite avec le quartier de la Bastide et son église à la flèche « bulbeuse » ainsi que les hauteurs de Lormont, Floirac et Cenon.

Le Pont de Pierre à Bordeaux
Le pont de Pierre est inscrit aux Monuments Historiques depuis 2002

Anecdote : sur la place du Palais, le bar « Frères Cailloux » et la sculpture argentée rappellent l’évocation du nom de cette porte. En effet cailhau pourrait signifier caillou en gascon. En tout cas, c’est l’une des origines multiples que l’on prête à ce nom.

Tour Pey Berland

Après 30 min d’attente (visite effectuée en mai), 5,50 € déboursés et 231 marches gravies, on accède au sommet de la tour Pey Berland. À 50 mètres de haut, une vue à 360° s’offre à vous. C’est l’un des meilleurs spots pour découvrir Bordeaux en version panoramique. De plus, la vue sur la cathédrale St André est magnifique.

Bordeaux en version panoramique depuis la Tour Pey Berland
Perspectives et vue exceptionnelle depuis la Tour Pey Berland

Mais cela se mérite, car l’escalier en colimaçon est étroit. Il est difficile de s’y croiser et les marches sont de hauteur variable. On accède à la plateforme du deuxième étage par une petite porte. Il faut la franchir de profil tellement elle est étroite, en plus d’être basse.

Montage photo de la Tour Pey Berland à Bordeaux
Détails et vues de la Tour Pey Berland

En levant la tête, on découvre une statue de la Vierge à l’Enfant, rebaptisée Notre Dame d’Aquitaine. Haute de six mètres, on l’ajouta au XIXe après qu’une tempête ait détruit la flèche originale.

La Tour Pey Berland et Notre Dame d'Aquitaine
Notre Dame d’Aquitaine

Cette tour gothique est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle porte le nom de l’archevêque qui ordonna sa construction au XVe : Pey Berland. Ce dernier, illustre bâtisseur de Bordeaux, a aussi construit l’université.

Bordeaux en version panoramique depuis la Tour Pey Berland
La tour Pey Berland et sa sœur jumelle la Flèche St Michel

La tour fait partie de l’ensemble de la Cathédrale St André. Elle en est éloignée afin que le poids des cloches et les vibrations entraînées par leur son n’endommagent pas la structure de la cathédrale (le sol étant, à l’époque, instable et marécageux). Malheureusement, cette tour n’a pas été opérationnelle avant 1853, année pendant laquelle 3 cloches et un bourdon furent installés.

Anecdote : les 3 cloches s’appellent Clémence, Marguerite et Marie.

Flèche de la basilique St Michel

Pour voir Bordeaux en version panoramique sous un nouvel angle, direction la flèche de la basilique St Michel, l’une des plus hautes de France. Comme la tour Pey Berland, la flèche et la basilique sont distantes de quelques mètres. C’est une architecture courante dans le sud-ouest qui se retrouve aussi en Italie où l’on construit les campaniles à proximité des églises.

La Flèche St Michel à Bordeaux
La flèche St Michel culmine à 114 m de haut

La basilique St Michel et sa flèche, de style gothique, sont classées aux monuments historiques. Elles sont aussi inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO car situées sur les chemins de St Jacques de Compostelle. La visite de la flèche coûte 5 € et donne aussi accès à la basilique et sa crypte aux momies.

Bordeaux en version panoramique depuis la Flèche St Michel
Le port de la Lune tire son nom de la forme en croissant de la Garonne que l’on distingue bien depuis la flèche ©Thomas Sanson

L’ascension est aussi rude que pour la tour Pey Berland. Car bien que la flèche St Michel soit plus haute, la terrasse d’observation est aussi élevée que celle de la tour Pey Berland, à quelque chose près. L’escalier est aussi étroit et les marches usées par le temps. De là-haut, la vue est vraiment sublime. Vous dominez la ville et surtout la Garonne ainsi que la porte et la tour de la Grosse Cloche, ce qui n’était pas le cas depuis la Pey Berland. En chemin vers le sommet de la flèche, vous pourrez observer le mécanisme des 22 cloches qui composent le carillon de ce campanile.

Anecdote : la flèche a été reconstruite à plusieurs reprises après avoir subi un tremblement de terre, la foudre et un ouragan.

Bordeaux vue d’en haut en s’oxygénant

Parc Palmer à Cenon

Je connaissais Palmer pour son « Rocher », une salle de concerts et de spectacles à la programmation plutôt sympa. Mais je n’avais jamais pris le temps de me balader sur les 25 hectares qui entourent le château Palmer, datant du XVIIIe.

Bordeaux en version panoramique et la Cité du Vin depuis le Parc Palmer
Magnifique vue sur la Cité du Vin depuis le parc de Palmer

Le parc Palmer offre des aires de détente et des équipements sportifs gratuits. Il permet en plus de se mettre au vert tout en profitant de Bordeaux en version panoramique, à 75 mètres de hauteur.

Bordeaux en version panoramique depuis le Parc Palmer
Percée sur le pont Chaban Delmas

En se baladant dans cet espace vallonné, composé de prairies et de bois, on observe à travers des percées entre les arbres, le Pont Chaban Delmas, le quartier de Bacalan et la Cité du Vin. Mais aussi les quais et l’église des Chartrons.

Anecdote : chaque année, on plante 365 arbres dans le parc Palmer pour en garantir la régénération.

Parc de l’Ermitage Sainte Catherine à Lormont

Autre écrin de verdure avec vue : le parc de l’Ermitage Sainte Catherine situé à Lormont. Le départ s’effectue dans la vieille ville, en bas des falaises, au bord de la Garonne. Après une petite grimpette, vous accéderez à un joli petit lac aux eaux laiteuses.

Le Parc de l'Ermitage à Lormont
Le parc de l’Ermitage Sainte Catherine, petit paradis citadin ©Bordeaux Métropole

Le site offre un superbe cadre pour se reposer ou pique-niquer. Le sentier se poursuit par un escalier métallique. D’ici, vous jouirez d’une vue imprenable sur le Pont d’Aquitaine, la Garonne et le Port de La Lune. Et si vous souhaitez élargir votre panorama, poursuivez votre chemin jusqu’au belvédère en bois.

Pour avoir un avant-goût de ce que vous réserve le parc de l’Ermitage Sainte Catherine, découvrez les images tournées il y a quelques jours par le drone de Saenai.

Hébergement insolite en forme de nuage dans le Parc de l'Ermitage à Lormont
Dormir dans un nuage, çà vous dit ? ©Bordeaux Métropole

Anecdote : le parc renferme un hébergement insolite pouvant accueillir 7 personnes d’avril à novembre. Ce refuge original est une œuvre d’art contemporain en forme de cumulus. Le « Nuage » offre un confort sommaire et vous pouvez y séjourner totalement gratuitement.

Vue panoramique en enjambant la Garonne

Pont de Pierre

Commandé par Napoléon Bonaparte, c’est le premier pont qui vit le jour à Bordeaux. Avant cela, les Bordelais utilisaient des bacs pour se rendre sur l’autre rive, car il n’y avait aucun autre moyen pour traverser la Garonne. Il restera l’unique pont permettant la circulation routière jusque dans les années soixante.

Le Pont de Pierre à Bordeaux
Le pont de Pierre est inscrit aux Monuments Historiques depuis 2002

Cette emblématique construction de briques et de pierres est classée comme monument historique depuis décembre 2002.

Vue sur Bordeaux depuis le Pont de Pierre
En voiture, en tram, à vélo ou à pied, on a le choix pour traverser le pont de Pierre

En s’y baladant en soirée, les quais embrasés par un joli coucher de soleil se déroulent devant vous. Même si cet ouvrage n’est pas très haut, la vue sur la ville y est superbe.

Anecdote : hasard ou heureuse coïncidence, le pont compte 17 arches… Autant que le nombre de lettres qui composent le nom de l’empereur ayant ordonné sa construction.

Pont d’Aquitaine

Élevé à la fin des années 60, ce pont en acier surplombe la Garonne, à plus de 50 mètres de haut. C’est le dernier pont sous lequel naviguent les voiliers et paquebots avant de rejoindre l’estuaire de la Gironde, puis l’océan.

Le Pont d'Aquitaine pour observer Bordeaux en version panoramique
Le Pont d’Aquitaine et ses 1767 m de longueur

Si les pistes cyclables existent toujours, les voies piétonnes ont disparu afin d’élargir les voies de circulation routière. Cet ouvrage demande de nombreux travaux de maintenance et d’entretien. Les pistes cyclables ne sont donc malheureusement quasiment plus jamais accessibles (pour connaître toutes les dates de fermeture, cliquez ici).

Montage photo du Pont d'Aquitaine pour observer Bordeaux en version panoramique
Un petit air de Golden Gate Bridge à Bordeaux

Toutefois, si vous êtes amateur de vélo et avez de la chance, vous bénéficierez d’une vue en méga panorama : Lormont, Cenon, Bassens, les quartiers du Lac et de Bacalan et le cœur de Bordeaux en arrière-plan. L’autre option pour profiter de la vue est de voyager dans un véhicule suffisamment haut et de rester coincé dans les bouchons, ce qui arrive fréquemment !

Anecdote : initialement bâti pour supporter le passage de 5 000 engins motorisés par jour, ce sont aujourd’hui plus de 100 000 véhicules qui franchissent le pont.

Pont Chaban Delmas

C’est le petit dernier construit à Bordeaux, mais le seul pont levant ! Il a ouvert à la circulation au printemps 2013.

Le pont Chaban Delmas s'abaisse la nuit après le passage d'un navire
Le pont Chaban Delmas s’abaisse après le passage d’un navire

Une vingtaine de minutes lui sont nécessaires pour s’élever ou se rabaisser, après qu’un message d’avertissement retentisse. Tout ceci s’effectue en douceur et sans bruit, pour laisser passer les vieux gréements et paquebots de croisière.

Montage photo du Pont Chaban Delmas pour observer Bordeaux en version panoramique
Les pylônes du pont Chaban Delmas s’élèvent à 77 m

Le pont Chaban Delmas offre une vue panoramique merveilleuse sur la Cité du Vin, nouvel emblème bordelais. Mais on peut également observer le Pont d’Aquitaine, les hangars et ses terrasses ainsi que le quartier de Bacalan en pleine expansion.

Vue sur la Cité du Vin depuis le pont Chaban Delmas à Bordeaux
Le Pont Chaban Delmas constitue l’un des meilleurs spots pour observer la Cité du Vin

Anecdote : les lumières du pont scintillent en période de fêtes. Le reste du temps, l’éclairage varie selon la marée (bleu pour la marée haute, vert pour la marée basse).

Pont Chaban Delmas à Bordeaux de nuit
La conception de l’éclairage du pont Chaban Delmas a été confiée au responsable de l’Opéra de Lyon

Et vous, connaissez-vous d’autres endroits pour découvrir Bordeaux en version panoramique ?

Vous souhaitez en savoir plus sur Bordeaux ? Lisez aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.