Aujourd’hui, je vous emmène à Limoges. Cela vous surprend ? Limoges a beau être connue mondialement pour sa porcelaine, il est vrai que cette ville nous vient rarement à l’esprit comme lieu touristique. Pas de mer, pas de montagne, en plein milieu de la France… et pourtant tellement de choses à découvrir.

Mon défi dans cet article : vous donner envie d’aller faire un tour à Limoges !

La gare de Limoges

Si vous avez la chance d’arriver à Limoges en train, la première chose que vous verrez c’est sa gare somptueuse. Inaugurée en 1929 et classée aux monuments historiques depuis 1975, elle est l’une des plus belles d’Europe.

Lieux de tournage de plusieurs films, elle inspira également certaines marques de Luxe comme Chanel pour la pub Chanel N°5 avec Audrey Tautou.

Gare Limoges

La magnifique gare de Limoges

Deux villes en une

Limoges n’est pas une ville comme les autres. Elle a la particularité d’avoir deux centres historiques, ce qui peut sembler un peu perturbant. D’un côté le quartier du Château et de l’autre celui de la Cité, et seulement 200 mètres les séparent.

Quartier historique du Château

La plupart des gens connaissent uniquement le quartier historique du Château construit autour de l’ancienne abbaye Saint Martial et de l’ancien château des Vicomtes de Limoges. C’est là que se trouve la plupart des commerces ainsi que les halles.

A ne pas manquer dans ce quartier : la cour du temple, la place de la Motte avec son trompe l’œil, et les halles.

La rue de la boucherie est elle aussi incontournable avec ses maisons à colombages. Autrefois, c’est là qu’étaient installés bouchers et tripiers. Vous pouvez d’ailleurs visiter La maison de la boucherie pour mieux comprendre l’histoire de ces familles installées là et pratiquant le métier de boucher.

rues_limoges

Un quartier animé surtout lors de la Frairie des petits ventre en octobre

Faites un stop également à la petite Chapelle Saint Aurélien, minuscule mais charmante.

Quartier de la Cité

Le quartier de la Cité surplombe la Vienne et est dominé par la cathédrale gothique Saint-Etienne.

Cathédrale Limoges

Façade de la Cathédrale Saint-Etienne

A ne pas manquer, les jardins de l’Evéché où sont exposées les sculptures de l’artiste Marc Petit. Celles-ci vous surprendront certainement par leur originalité.

Sculpture Limoges

On aime ou on aime pas, mais on ne reste pas indifférent

Mais les jardins réservent une autre surprise bien cachée : le Souterrain de la règle. Si vous réservez une visite guidée auprès de l’office de tourisme, vous aurez la chance de découvrir les entrailles de Limoges. Ces souterrains construits à partir de l’époque romaine et jusqu’au 13ème siècle, servaient à l’époque de lieu de stockage.

De nombreuses légendes et histoires liées à ces souterrains vous seront racontées par les guides passionnés de l’office de tourisme.

Musée national Adrien Dubouché

Entièrement rénové, le musée Adrien Dubouché présente une collection exceptionnelle de porcelaine de Limoges. De façon ludique, il nous permet de voir son évolution au cours des siècles, de l’antiquité à nos jours.

Musée Adrien Dubouché Limoges

Façade historique du musée Adrien Dubouché

Ce musée ne traite pas uniquement de la porcelaine mais également des céramiques en général et de leurs diverses utilisations. Nous n’y pensons pas toujours mais la céramique est utilisée notamment pour l’aéronautique ou la médecine avec les fameuses dents en céramique.

Musée Limoges

Un mélange harmonieux entre une architecture ancienne et moderne

La Porcelaine de Limoges

Tout le monde a entendu parler de la porcelaine de Limoges mondialement connue.Mais savez-vous comment la fabrique-t-on ? Et pourquoi à Limoges plus qu’ailleurs ?

Je dois avouer que je ne m’étais jamais vraiment posé la question. Mais la  visite de l’entreprise Bernardaud, fabriquant de porcelaine depuis 1863 m’a permis d’en savoir plus sur le sujet.

Porcelaine Limoges

Service en porcelaine au design moderne. On est loin de nos assiettes de grands mères.

Un peu d’histoire

La Chine a été la première à fabriquer de la porcelaine, mais ce n’est qu’au 18ème siècle que Limoges se lance dans sa production.

Pourquoi Limoges ? En 1768, à quelques kilomètres de Limoges à Saint-Yriex-La-Perche est découvert une argile blanche, douce et onctueuse : le Kaolin. Le Kaolin est l’ingrédient principal pour la fabrication de la porcelaine. Ainsi commençait l’histoire de la porcelaine de Limoges.

L’entreprise Bernardaud

Revenons à notre visite de l’entreprise Bernardaud. La première partie de la visite est consacrée à la fabrication de la porcelaine. On y découvre les différentes étapes, les éléments nécessaires à sa fabrication (50% de Kaolin, 25% de quartz, 25% de feldspath et de l’eau), la création des moules, le coulage, le séchage, l’émaillage…

Porcelaine Limoges

Une des nombreuses étapes : le coulage

Difficile d’imaginer qu’il y a autant d’étapes et d’intervenants pour fabriquer un objet en porcelaine. La porcelaine de Limoges est tout un art, ce qui explique sa grande renommée !

Porcelaine Limoges

Autre étape importante le séchage

Ensuite, on apprend comment ces objets sont décorés. Là encore on a du mal à imaginer toutes les étapes nécessaires.

Dans une autre salle sont exposées des œuvres en porcelaine créées en collaboration avec différents artistes comme JR (vous savez celui qui a fait un collage géant sur la pyramide du Louvre en mai dernier) ou Jeff Koons. Qui a dit que la porcelaine n’était pas tendance et branchée ?

Porcelaine Limoges

A droite une oeuvre en porcelaine réalisée avec la collaboration de l’artiste JR

A la suite de cette exposition, on découvre les services en porcelaine crées pour les plus grands restaurants du monde et les plus grands cuisiniers comme Joël Robuchon, Alain Ducasse, Thierry Marx… Et je peux vous dire que ça n’a rien de ringard la porcelaine, bien au contraire !

Enfin, une exposition thématique d’artistes contemporains conclut cette visite.

Si vous avez envie de repartir avec un souvenir, passez par le magasin d’usine avant la sortie. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses, des modèles traditionnels aux plus modernes.

Et avouons-le, boire un thé dans une tasse en porcelaine, ça change tout !

Où manger ?

Chez Alphonse : Dans une petite rue à coté des halles, Chez Alphonse est une institution. Ce petit bistrot avec nappes à carreaux, propose une cuisine traditionnelle de qualité. Pâté de campagne, brandade de morue, tripes, viande limousine ou encore clafoutis… ici on mange local.

Pour en savoir plus sur Limoges :

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.