D’habitude, le lundi, on vous propose une petite anecdote ou une petite brève Mini bar, en lien avec le tourisme…mais ce début de semaine, avec les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, le cœur n’y était pas.

Encore difficile de réaliser ce qui vient de se passer, pas envie de passer à autre chose et faire comme si de rien n’était. Trop de peine pour tous ces gens assassinés et blessés alors qu’ils ne faisaient que prendre du bon temps avec leurs amis.

C’était eux mais ça aurait pu être nous, vous, à un concert, dans un musée ou un bar, en France ou ailleurs…
Paris ne doit pas devenir la ville du terrorisme mais rester cette ville lumière, la ville des amoureux, celle de la mode et de la culture, celle du croissant chaud que l’on prend en terrasse avec un petit café, celle où l’on peut se balader librement dans les rues ou un musée sans avoir peur.
Tous les voyageurs savent que cette liberté est une chance qui malheureusement n’existe pas partout à travers le monde.
Voyager c’est aussi un moyen d’aller vers les autres, découvrir d’autres cultures et ainsi avoir moins peur de l’inconnu et des différences entre les peuples.

Parce que nous voulons continuer de croire que le monde est beau et que la majorité des gens sont bons, nous continuerons à voyager et à vous faire rêver… aussi souvent que nécessaire et sans modération !

Pour finir, le clin d’œil de Plantu du 16 novembre 2015 auquel nous ne pouvons que souscrire (merci à Morgane Giuliani de l’avoir partagé sur notre page Facebook) :

Différence entre

Différence entre « bar » et « barbares » par Plantu, 16/11/2015.

*Paris est une fête est un roman d’Ernest Hemingway de 1964 qui doit être prochainement adapté au cinéma par Bertrand Bonello (sortie prévue en 2016).

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.