Découvrez dans cet article quelques conseils culinaires et informations sur la gastronomie au Bhoutan. Cela vous donnera une première idée pour savoir de quoi est composé le régime local et vous familiariser avec quelques traditions et règles de politesse afin de mieux vivre votre séjour dans ce pays.

L’ingrédient hot et indispensable

Attention, vous risquez d’avoir la bouche en feu dès votre premier repas car le Bhoutan est LE pays du piment. Les enfants commencent à en manger dès leur plus jeune âge, à tous les repas et à toutes les sauces. Pendant votre séjour, vous verrez d’ailleurs très souvent les piments sécher sur les toits des maisons.

Rizières et piments séchant sur un toit au Bhoutan - blog Bar à Voyages

Rizières et piments séchant sur un toit… paysage typique du pays

Le piment est d’ailleurs l’un des deux ingrédients qui composent le plat national, l’ema datshi. C’est une sauce à base de fromage fondu dans laquelle sont cuits des piments, que l’on savoure même au petit déjeuner. Attention papilles sensibles s’abstenir !

Piments au marche de Thimphou - blog Bar a Voyages

Piments au marche de Thimphou

Anecdote de voyage : Ce plat traditionnel de fromage fondu nous a donné des idées pendant notre séjour. En tant que bons Français, mes amis et moi avons décidé de faire découvrir à nos hôtes une partie de notre culture, la gastronomie. Nous avons donc demandé à utiliser les cuisines du lodge où nous séjournions pour proposer une autre recette à base de fromage fondu. Nous avons préparé une raclette avec les ingrédients que nous avons trouvés sur place. Ce n’était pas tout à fait les mêmes que chez nous, mais çà à fait l’affaire ! Notamment du porc cuit pour la partie charcuterie et quelques pickles en guise de cornichons. Nos invités d’un soir ont été curieux de goûter à notre plat mais y ont rapidement ajouté du piment pour le relever. Un nouveau plat était né : la hot raclette bhoutanaise !

Nourriture au Bhoutan - blog Bar a Voyages

Petit échantillon de nourriture goutée lors de mon voyage

Les plats et boissons typiques

Principale source de protéines, le fromage est largement consommé au Bhoutan. Le datshi est le fromage fabriqué à base de lait de beurre que l’on mélange aux piments pour composer l’ema datshi. Mais le fromage est aussi dégusté comme un snack : le chhurpi. Dans ce cas, il s’agit de fromage de lait de dri (femelle du yak). Il est séché en petits cubes, attachés en guirlande. Vous verrez certainement sécher ces suspensions aux fenêtres des maisons. En général il s’agit de morceaux de fromage très durs et très difficiles à croquer. Çà n’a pas vraiment de goût mais les Bhoutanais en raffolent et les sucent comme des bonbons. J’en ai gouté, car ils m’ont été offerts, mais j’avoue que j’ai eu du mal à apprécier ! Pourtant j’adore le fromage, mais cela n’avait rien à voir avec ce que nous connaissons.

Echoppe bhoutanaise - blog Bar à Voyages

Une échoppe vendant des « chhurpi » (guirlandes de cubes de fromage)

Le riz blanc ou rouge est une autre base de la gastronomie au Bhoutan. Il est accompagné de légumes et de viande (bœuf, yak, porc, poulet). Il est servi en grande quantité (dans les régions de haute altitude, il est parfois remplacé par du sarrasin). Lors de notre séjour, nous avons traversé de nombreuses rizières, souvent cultivées en cascade, pour des panoramas époustouflants de beauté et nous avons eu l’occasion d’observer la vie des paysans : plantation et récolte.

assiette de momos - blog Bar à Voyages

Les « momos », délicieux plat traditionnel

Côté plat traditionnel, je vous recommande de goûter aux momos. Ces raviolis succulents sont cuits à la vapeur et fourrés à la viande ou aux légumes (attention à les commander à l’avance car ils nécessitent une longue préparation). Ils ne sont pas pimentés mais sont, comme tous les autres plats, accompagnés d’une petite sauce qui met le feu !

Vous trouverez ici la recette indienne qui se rapproche des momos que j’ai pu déguster au Bhoutan, si vous voulez essayer de la cuisiner à la maison.

Côté dessert, c’est simple, il n’y en a pas ! Et si les Bhoutanais consomment des fruits, c’est plutôt entre les repas.

Thermos de thé au Bhoutan - blog Bar à Voyages

Le thé est traditionnellement conservé dans de jolis thermos colorés

Côté boisson, le thé est bu tout au long de la journée. Un thé salé avec plus ou moins de beurre (de dri) selon les régions ou du thé au lait sucré « à l’indienne ». L’ara (alcool de céréales distillé) est également souvent proposé ainsi que la fameuse bière blanche Red Panda. Il est possible de visiter la petite brasserie artisanale Red Panda à Bumthang.

biere du Bhoutan - blog Bar a Voyages

La bière Red Panda, du nom du célèbre animal en voie de disparition dans le pays

S’approvisionner en produits locaux

Pour découvrir tous les produits locaux, je vous recommande de visiter le marché de Thimphu. On y trouve toutes sortes de légumes et de fruits colorés et bien sûr du piment sous toutes ses formes : frais, sec, haché, en poudre, vert, rouge…

Vous pourrez aussi voir à quoi ressemblent les noix d’arec (bétel) que les Bhoutanais mâchent. Ses propriétés sont comparables à celle de la nicotine et c’est également un coupe-faim. Vous reconnaitrez facilement les amateurs de cette noix grâce à la couleur rouge/noire qu’elle laisse dans la bouche, sur les dents et les lèvres de ses consommateurs et à son odeur particulière.

Feuilles de noix de bétel - blog Bar à Voyages

Feuilles de noix de bétel au marché de Thimphou

Le savoir vivre bhoutanais

Quand vous êtes convié à un repas, il est de tradition de refuser la première invitation en se couvrant la bouche de sa main et en remerciant son hôte. Celui-ci insistera et ce n’est qu’au bout de la deuxième ou de la troisième sollicitation que vous pourrez accepter son invitation.

Lorsque vous séjournez chez l’habitant, ne soyez pas étonnés de ne pas manger à la table de vos hôtes. Ceux-ci préfèrent bien souvent se retrouver entre eux pour s’assurer de manger suffisamment épicé (notre assaisonnement continental est bien trop fade pour eux !). En général, ils vous laisseront « à table » (ce qui ne veut pas forcément dire autour d’une table car il est aussi de coutume de manger assis au sol) pendant qu’ils s’installeront dans leur cuisine.

Repas traditionnel au Bhoutan - blog Bar à Voyages

Repas traditionnel au Bhoutan

Attention, même si vous êtes affamé ou assoiffé après une bonne randonnée, ne remplissez jamais trop votre première assiette ou votre premier verre car il est de coutume de se resservir 3 fois pour être poli !

En général, tous les plats sont servis en même temps et on se compose soi-même son assiette avec les différents ingrédients présentés séparément dans des petites coupelles. Cependant, le riz ne doit pas être mélangé à la viande ou aux légumes, il se savoure plutôt en boulettes, que l’on confectionne avec ses doigts et que l’on trempe dans la sauce des plats.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Bhoutan ? 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.